Les séances sont offertes via vidéoconférence temporairement

Traitement pour  les troubles alimentaires

Les troubles de conduite alimentaires (TCA) passent souvent sous le radar au début de leur développement en raison de leur nature insidieuse. Certains troubles alimentaires naissent d’un intérêt pour la saine alimentation ou pour la perte de poids tandis que d’autres se développent en réponse à des traumatismes, de l’anxiété, la dépression, la honte et même la faible estime de soi.
Les troubles alimentaires sont des conditions comportementales caractérisées par d’importantes et persistantes perturbations des comportements alimentaires associés à la détresse émotive et à des préoccupations incessantes concernant la nourriture et l’image corporelle.

Le DSM-V reconnaît trois types de TCA fréquemment diagnostiqués, soit:







À ce jour, 7,8% de la population mondiale souffrira d’un trouble alimentaire au cours de sa vie, le trouble d’hyperphagie étant le plus prévalent (5,5%). De plus, les perturbations de conduites alimentaires sont en constante hausse, tout particulièrement dans la dernière décennie.

Les adolescents et les jeunes adultes sont les catégories d’âge les plus susceptibles de développer un trouble alimentaire: 70% d’entre eux s’adonnent à des pertes de poids malsaines et nocives afin de contrôler leur poids (EQSJS). De nos jours, les individus souffrent plus que jamais dans leur rapport à la nourriture, et ce, qu’importe l’âge, le sexe, le genre, la nationalité ou même le statut socioéconomique.

Les perturbations alimentaires peuvent être décrites semblablement aux troubles de conduites alimentaires sans nécessairement correspondre aux critères diagnostiques. Un individu ayant un rapport malsain avec la nourriture et à son corps est vulnérable aux troubles de conduites alimentaires.

La détresse psychologique et les dangers d’une alimentation perturbée peuvent être aussi nuisibles qu’un trouble alimentaire et méritent d’être traités par un professionnel de la santé.




C,est quoi un trouble alimentaire?

Anorexie Nerveuse (AN)




Boulimie Nerveuse (BN)




Hyperphagie boulimique (BED)




Pour plus d'informations concernant le spectre des TCA

Jetez un coup d'oeil ci-dessous !

 

Le continuum des troubles alimentaires

Les tCA FONT PARTIE D'UN SPECTRE

ALIMENTATION 
SAINE
(20%DE LA popULATION)


Troubles
alimentaires

Alimentation
perturbée

 Il peut être difficile de discerner une saine alimentation d’une alimentation perturbée puisque nos standards pour une alimentation saine sont très influencés par les pressions sociétales. Ainsi, pour la plupart des gens, il est commun d’adopter des comportements alimentaires malsains en pensant bien faire. Le problème survient lorsque les comportements et habitudes alimentaires deviennent obsessifs, dysfonctionnels et entraînent une détresse psychologique.

Bien que ce continuum n’illustre pas tous les soucis que vous pourriez avoir, il est important de se faire confiance: si vous sentez un quelconque inconfort par rapport à votre relation à la nourriture, sachez que votre mal-être suffit pour chercher de l’aide. Si vous observez des signes s’apparentant à un trouble alimentaire ou une alimentation perturbée chez vous ou l’un de vos proches, n’hésitez pas à me rejoindre pour vous aider.



Prenez le quiz*

Vous Demandez-vous si vous avez une alimentation perturbée ?

*En anglais seulement

Confiance en votre corps et en vous-même



Apprendre à concocter des repas et collations satisfaisants pour combler ses besoins



Comprendre ses peurs, la honte et ses mécanismes de défense



Information crédible basée sur des données probantes tout en questionnant les mythes et les fausses idées préconçues









Le soutien dont vous avez besoin

 

Comment une thérapie nutritionnelle peut vous aider

Connaître son corps, ses besoins et son fonctionnement métabolique

Se reconnecter avec ses signaux de faim et de satiété

Je vois mes clients sur une base régulière lors des premiers mois de traitement, soit une fois par semaine ou une fois aux deux semaines. Par contre, nous évaluerons ensemble la fréquence des séances lors de la consultation initiale.


La durée est relative. Elle dépend de vos besoins individuels ainsi que de vos objectifs. Le traitement des troubles alimentaires dure généralement de 6 à 9 mois. Une thérapie nutritionnelle pour un SOPK ou pour de l’alimentation intuitive prend environ 3 à 6 mois. Somme toute, la durée du traitement dépend de votre niveau d’implication ainsi que de vos besoins spécifiques.


Tout à fait ! Il est possible que je suggère de rencontrer vos proches si je suis d’avis que ce pourrait vous être bénéfique d’une manière ou d’une autre. Je suis également ouverte au coaching et au soutien de vos proches si jamais l’un de ces derniers le réclâmait.


En tant que nutritionniste-diététiste, il n’est pas de mon champ de compétence de fournir un diagnostic formel pour un trouble alimentaire. Cependant, en se basant sur la revue médicale que nous ferons ensemble durant notre première rencontre, je pourrai vous faire part de mes impressions cliniques et juger si vous présentez les symptômes d’un trouble alimentaire.


Vous n’avez pas besoin d’avoir un trouble alimentaire ou un diagnostic formel afin de solliciter l’aide d’une nutritionniste: il pourra tout de même vous aider à améliorer grandement votre relation avec la nourriture ainsi qu’avec votre corps.
Tel qu’expliqué ici, vous pouvez vous situer à un certain endroit du spectre où le rapport à la nourriture est compliqué et déstabilisant. Les préoccupations alimentaires sont difficiles à gérer et peuvent avoir des impacts significatifs sur plusieurs sphères de votre vie. Une nutritionniste pourra vous amener à la fois une structure mais également de la flexibilité dans votre alimentation afin que vous puissiez disposer d’une plus grande latitude pour profiter pleinement de votre vie.

Ma pratique est neutre vis-à-vis le poids, c’est-à-dire que je promeus un poids sain pour chaque individu selon son poids santé naturel (non basé sur l’IMC).
La perte de poids pourrait être une conséquence d’une thérapie nutritionnelle si elle est associée à une amélioration des habitudes et comportements alimentaires et de l’état de santé d’un individu. Pour la plupart des cas de troubles alimentaires, la tendance des fluctuations de poids est surveillée régulièrement.


 En savoir plus ?